Blog

Uncategorized

Horaire

Lundi, mardi, jeudi et vendredi  

·       07h00 : garderie

·       8H15 – 8H30 : lien famille-école

·       8H30 : début de l’intimité de la classe

·       12H10-13H20 : dîner puis récréation

·       Fin des cours à 15H20 : 1ière vague dans la cour

·       15H30 : début de la 2e vague

·       15h45 début de la garderie

·       18h00 : fin de la garderie

 

Mercredi  

·       07h00 : garderie

·       8H15 – 8H30 : lien famille-école

·       8H30 : début de l’intimité de la classe.

·       12H10 : fin des cours

·       12H30 : fin de garderie école, début garderie payante à la garderie communale.

 

Uncategorized

Agenda 2020-2021

Réunions de rencontre des parents par cycle :

Intercycle : par vidéo envoyée avant le 18/09/20

(renseignements généraux indispensables)

ensuite en cycles (renseignements particuliers).

Cycle 1, Cycle 2, Cycle 3, Cycle 4 :

le lundi 16 septembre 2019 à 21H00.

Fête de Noël : 17/12/20

Marche Adeps : 31/01/21

Fancy-fair : 01/05/21

Fête des chefs-d’œuvre : 08/05/21

Célébration du merci : 29/06/21

Nous insistons sur le fait que l’accueil des parents se déroule entre 8H15 et 8H30 ou sur rendez-vous. Au-delà de 8H30, nous souhaitons vivement pouvoir vivre notre intimité avec les enfants.

Rappel  horaire :

08H30 -12H10

13h20 – 15H25

Chers parents,

Pour des raisons d’assurance et de responsabilité, les classes seront inaccessibles avant 8h15. Si vous êtes en avance, attendez les enseignants à la garderie. Si vous restez avec votre enfant, la garderie ne vous sera pas facturée.

Rappel :

Le mercredi midi, les enfants qui sont toujours présents à 12h30 sont conduits à la garderie. (Maison communale)

Uncategorized

Equipe pédagogique 2020-2021

Cycle 1 : Carine Delvaux, Anne-Catherine Résimont, Cindy Collard,  Virginie Herbetot,

Cycle 2 (P1): Cécile Fraineux, Sylvie Heusschen, Kersten Bernard,

Cycle 2-3 (2e-3e) : Jeanne Fastre, Loïc Monjoie, Nicolas Marion

Cycle 3-4 (4e-5e) : Hélène Laloux, Hélène Etienne, Guillaume Bodart

Cycle 4 (6) : Nicolas Montulet, Emilie Royer,

Projet Mousqueton :

Ressources spécialisées apprentissages :

Hélène Etienne

Emilie Royer

Jeanne Fastre

Ressources spécialisées logopédie :

Line Nguyen, Laurie Parmentier

Ressource spécialisée éducateur : Etienne Struys

Coordinatrice : Stéphanie Ligot

Psychomotricité en maternelle : Véronique Honlet, Guillaume De Marneffe

Sports : Guillaume De Marneffe, Alessandro Hernandez

Deuxième langue : Gabriella Del Giudice et Benjamin Buys

Garderie : Madame Nadine Salami 0491/073882, Dominique et

Direction : Bernard Kersten 0472/333168

PMS HUY :  Nathalie Steimes, Marie-Chistine Dricot 085/212914

PMS Spécialisé : Pascale Cocheteux, Mme Grégoire, Mme Regaert 081/229090

Vie de l'école

Comment passer une fructueuse année scolaire à la Sainte Famille ?

Comment passer une fructueuse année scolaire à la Sainte Famille ?

Du point de vue des parents :

1° Adhérer pleinement au projet.

Tout n’est pas facile à comprendre, mais le tout est cohérent. Ce n’est pas pour rien si l’on ne met pas de points, si l’on propose des activités complexes, si l’on respecte les différences, si l’on travaille en cycle, …

N’hésitez pas à demander des explications aux enseignants, à la direction. Consultez le site web.

Mais ne vous attendez pas à des changements radicaux dans le projet, il repose sur des bases solides.

Nous sommes solidaires.

2° Oser participer à la vie scolaire.

Lors des réunions pédagogiques de cycle : elles vous aident à mieux accompagner votre enfant et les retours que vous font vos enfants.

Lors des fêtes : il faut des ressources avant, pendant et après.

Lors des réunions de l’Association de Parents : elles permettent de se trouver un terrain de coopération.

Lors du quart d’heure d’accueil du matin : il permet de réguler les urgences et de programmer des rendez-vous. Au moindre doute ou début de problème, contacter les personnes concernées.

Lors des réunions d’évaluation : elles permettent de faire le point sur l’évolution scolaire de votre enfant et de se mettre en projet pour la période suivante.

Nous sommes partenaires.

3° Les enfants sont des êtres en devenir, ils ont besoin d’un cadre pour se construire.

Ils doivent devenir responsables et autonomes mais cela s’apprend par l’expérience.

En aucun cas par le’ laisser-faire’ ni par le ‘faire à la place’.

Il faut trouver la pertinence d’accompagnement. Cela prend du temps.

Aidez-les à être prêts pour l’école : reposés, en bonne santé, en paix intérieure, disposant de leurs outils et… ponctuels.

Evitez autant que possible les exemptions pour la récréation (ils sont perturbés dans l’espace-temps et manquent d’oxygénation et de socialisation) ou la piscine (ils reviennent tout aussi mouillés sortant de l’eau que du local tropical).

S’ils sont malades ou contagieux (poux…), essayez d’autres solutions que l’école sinon l’épidémie surgit ou s’amplifie.

Si tout cela est fait, ils sont prêts pour de fructueux apprentissages en fonction de leurs potentiels.

Nous sommes visionnaires.

Du point de vue des enfants :

1° Être en projet de grandir.

2° Être en bonne santé physiologique et psychologique.

3° Être à l’heure.

4° Avoir ses outils en état.

5° Se donner pleinement.

6° Être curieux et chercher à bien faire.

Se tromper est permis mais on se sert de l’information que l’erreur apporte.

L’essentiel, c’est d’avancer sur le chemin.

Du point de vue des enseignants :

1° Mettre en vie le projet.

2° Être professionnel : se former, se donner, former, donner.

3° Être ouvert à tous les possibles.

4° Faire le pari de l’éducabilité.

5° Accompagner l’élève et les parents.

6° Orienter dans les quêtes de savoir et d’information.

7° Adopter une posture de chercheur.

Règlement d'ordre intérieur

Règlement des études 2020-2021

  • Les besoins de l’homme à promouvoir chez l’élève.

L’homme est un être de communication, c’est-à-dire gestionnaire du langage oral, écrit, médiatique et relationnel.

Ce dernier aspect nous semble mériter une attention particulière car il est essentiel à la construction du bien-être, du bonheur personnel et des relations harmonieuses.

L’homme est un être de travail : chacun a en lui un besoin d’activité, nécessaire à son équilibre. Il doit donc lui être possible de développer au maximum ses potentialités, tant intellectuelles que manuelles et artistiques et ce à tout instant et en tout lieu.

L’homme est un être de jeu.

Le jeu est source d’équilibre parce qu’il est régénérateur et fonction d’apprentissage, de dépassement personnel et social, de construction individuelle.

L’homme est un être de fête depuis toujours et dans toutes les civilisations.

C’est un moment de re-connaissance indispensable à la cohésion sociale. Elle rythme les étapes importantes de la vie.

Ces besoins seront mis en valeur par le respect des droits et des devoirs des élèves et les travaux, tâches et activités qui en découlent.

  • Les droits des élèves.

Chaque élève a le droit à l’erreur et d’être différent, de penser autrement.

Respect des droits

à l’erreur : l’erreur est inhérente à l’apprentissage, elle permet de relancer le défi et de réajuster ses conceptions et perceptions. Elle est un moteur et non un frein.

à la différence : la différence est richesse dans la vie mais aussi dans l’apprentissage parce qu’elle ouvre à de nouvelles conceptions et perceptions. Elle est facteur d’équilibre et de dépassement personnel. Elle est un point d’ancrage et de rencontre.

De ces droits découle le respect des rythmes. Pas de redoublement avant l’évaluation certificative de sixième. Exceptionnellement, une année complémentaire peut faire l’objet d’une décision du conseil de classe.

Ces droits ne peuvent être porteurs, source d’épanouissement, de croissance que s’ils sont associés aux devoirs sociaux.

  • Le travail à domicile.

La philosophie des devoirs est la suivante :

La société a chargé l’école d’enseigner les savoirs académiques. La famille possède d’autres missions.

Ces savoirs sont transversaux, ils peuvent servir partout, à toute occasion, y compris à la maison. Pour s’amplifier, les savoirs doivent être répétés, exploités. La mémorisation et les méthodes de travail font parties intégrantes de l’apprentissage. Ils se construisent eux aussi avant tout en classe.

Les savoirs sont neutres, ils ne doivent pas être chargés d’émotions.

A la maison, l’enfant doit pouvoir développer son autonomie et sa responsabilité par rapport aux tâches scolaires assignées. Si un élève n’a pas compris quelque chose, c’est à l’école d’y remédier. Pas de pleurs ni de grincements de dents, il suffit d’exprimer le lendemain les difficultés rencontrées et les besoins nécessaires. Les tâches seront adaptées. Les parents ne doivent pas devenir des enseignants à domicile. Par contre, ils peuvent rester des éveilleurs dans des tas de domaines académiques, créatifs, culturels, manuels ou sportifs.

Le contrat à domicile est temporel et qualitatif pas quantitatif. 10 minutes d’investissement pour les élèves du cycle 2 ; 20 minutes pour ceux du cycle 3 et 30 minutes pour le cycle 4. Ces délais peuvent cependant être dépassés librement. Au-delà, il y a des tas d’autres domaines pertinents, non académiques à découvrir en exploitant ou non ses acquis scolaires.

Nous attendons des familles de fournir les conditions de cette autonomie et de cette prise de responsabilité contractuelle :

  • aider à repérer les moments et les lieux les plus pertinents, les plus efficaces pour atteindre ses objectifs ;
  • lever les obstacles environnementaux (bruit, distraction, disputes …).

Les tâches proposées font partie d’une liste au choix. Cette liste permet planification et flexibilité.

Les savoirs permettent l’émancipation pas la dépendance ni la soumission.

  • ACCUEIL DU MATIN:

C’est un moment « parents admis » prévu dans la classe avant les cours.

Il a une triple mission :

  • Permettre une transition harmonieuse entre la maison et l’école.
  • Installer son enfant en toute sérénité dans la classe.
  • Prendre rendez-vous pour un entretien ou déposer une communication urgente.

Il est strictement prévu de 8h15 à 8h30. Au-delà, il nuit à l’intimité de la classe !

Une sonnerie, un chant ou une musique signalera aux parents, qu’il est temps de quitter l’école.

Priorité à l’accueil des enfants.

  • ARRIVEES TARDIVES :

Etant donné qu’elles perturbent l’intimité de la classe, elles doivent être évitées.

Si par accident elles surviennent, elles doivent être exceptionnelles, discrètes et rapides.

Un justificatif écrit plutôt qu’oral !

Ce comportement met à mal le principe que l’enfant vient à l’école pour apprendre.

En cas de manquements répétés, la direction signalera ceux-ci aux adultes responsables et le cas échéant, se permettra d’en référer à l’inspection s’ils s’écartent de l’obligation scolaire.

  • ABSENCES :

Dès 5 ans, tout enfant est soumis à l’obligation scolaire et les parents doivent justifier les absences soit par une autorité compétente (médecin, administration, …), soit par un mot parental. Cependant, seules 9 demi-journées par an pourront relever d’un justificatif écrit par les parents. Au-delà, la famille s’expose à une intervention écrite recommandée du ministère.

  • BULLETINS :

Un bulletin situant l’évaluation des compétences observées durant la période est transmis 2 fois par an (Noël et juin). Cette communication fait suite à un rendez-vous personnalisé avec les responsables de l’enfant.

Un bulletin situant la construction de l’autonomie de l’enfant et son implication dans ses apprentissages est remis 2 fois par an (Toussaint et Carnaval).

  • ADAPTATIONS SPECIFIQUES :

Chaque enfant est différent et reçoit un accompagnement adapté. Les adaptations sont construites par l’équipe pédagogique et le conseil de classe. Elles s’intègrent dans le projet global de l’enfant.

  • SUIVI LOGOPEDIQUE :

Il est officiellement autorisé et organisé pendant les cours dans le cadre du projet d’intégration uniquement pour les enfants qui y sont inscrits. Il s’agit principalement d’un accompagnement en classe.

Le personnel engagé dans ce cadre ne pourra prendre en charge d’autres types de demandes.

Elles sont soumises aux décisions du conseil de classe.

Les prises en charge logopédiques extérieures sont soumises au décret.

  • REDOUBLEMENT :

Les décrets visent à éviter le redoublement.

Ces avis sont émis par le conseil de classe (PMS et équipe pédagogique de l’école). Les parents restent, comme le prévoit le décret, porteurs de la décision finale.

  • DIPLOME :

CONDITIONS pour obtenir son diplôme (CEB)

C’est le conseil de classe, composé de la direction et des enseignants, qui attribue le certificat d’étude de base (CEB) au terme de l’évaluation externe.

Cette commission statue de manière décrétale, après l’examen du CEB et avant la fin de l’année scolaire, sur l’attribution de ce certificat et ce, au vu des éléments suivants :

  • Le dossier de l’élève comprenant la copie des bulletins des deux dernières années de la scolarité primaire tels qu’ils ont été communiqués aux parents ainsi qu’un rapport du titulaire avec son avis favorable ou défavorable quant à l’attribution du CEB,
  • Le chef d’œuvre réalisé et présenté en fin de scolarité.
  • Les résultats du CEB.

Les décisions sont prises en conformité avec la circulaire 7471 du 13/02/2020.

  • GRATUITE et FRAIS

Nous ne demandons pas de participation aux fournitures scolaires.

Tarifs et modalités de paiement des services proposés par l’école :

Coût de la piscine : (enfants en primaire)

Il ne nous est pas possible de fournir un accès gratuit à la piscine malgré qu’il s’agisse d’un cours obligatoire. Nous devons payer un maître-nageur supplémentaire. Nous estimons le prix de revient à 25 € par enfant par an.

Afin d’éviter un mercantilisme, hebdomadaire voire quotidien, désobligeant en début de journée, nous vous facturerons en fin d’année le coût réel par présence effective.

En cas de difficulté, n’hésitez pas à nous contacter.

Cette somme est à verser sur le compte : Compte : BE55068897649444

au nom du Pouvoir Organisateur Ecole Sainte Famille

Mme Magottiaux Frédérique

Ruelle des Messes 7

4577 Vierset

avec mention : nom prénom(s) + piscine.

Merci

Frais généraux exceptionnels

L’école est soucieuse de faire en sorte qu’une année scolaire coûte le moins cher possible pour chaque famille. C’est pourquoi le Pouvoir Organisateur et l’association de Parents interviennent autant que possible dans les frais des extras que l’école propose : sorties, visites, voyages, excursions, …

Sachez que si un voyage scolaire est organisé pour un cycle, les prix seront dégressifs selon le nombre d’enfants par famille. Les prix ne dépasseront pas 99 € par enfant seul pour trois jours de voyage.

Les petits frais occasionnels de sorties ; théâtre, visites, … ne dépassent jamais :

  • 40 € par an par enfant pour les cycles 1 et 2 ;
  • 50 € par enfant par an pour le cycle 3;
  • et 60 € par an par enfant pour le cycle 4.

Ces frais éventuels sont à payer au fur et à mesure des activités au titulaire de cycle.

Des documents administratifs informeront les parents de l’état de leurs dépenses.

 

Règlement d'ordre intérieur

Règlement d’ordre intérieur 2020-2021

Il contient trois types de règles :

  • les règles légales ;
  • les règles permanentes ;
  • les règles de vie.

Les obligations légales sont imposées par le législateur. Elles sont communiquées par la direction et concernent l’obligation scolaire, les absences, le choix des cours de langues, les changements d’école, …

Les règles permanentes sont fournies par l’institution, il s’agit d’un cadre de fonctionnement qui ne peut être réadapté que par l’institution : P.O., direction, conseil de l’équipe éducative et conseil de participation.

Ces règles sont valables quelles que soient les personnes et les activités en fonction.

Les règles de vie sont évolutives, adaptées, créées et ajustées par le cercle (conseil des enfants) et font l’objet de l’éducation à la citoyenneté.

LES OBLIGATIONS LEGALES

Ces règles concernent :

l’obligation scolaire,

les absences,

le choix des cours de langues,

les changements d’école …

Sanctions : seule l’inspection ou les services de vérification sont compétents à ce sujet.

LES REGLES PERMANENTES

Ces règles concernent :

Le respect des personnes (adultes et enfants) ;

Le respect des lieux et du matériel ;

Le respect du travail de l’autre ;

Le respect de l’horaire ;

Le respect de son ‘possible’.

Ces règles seront affichées dans l’école. Elles seront également remises avec les projets éducatif et pédagogique lors des inscriptions. Toutes modifications apportées, tout changement effectué seront transmis par le biais du « Trans-parents » (journal de l’école) ainsi que communiqués au cercle des enfants.

Voici les règles permanentes en place actuellement :

Philosophie et règle unique dont tous les articles suivants découlent :

« On vient à l’école pour apprendre, tout ce qui empêche d’apprendre est interdit ! »

Article 1 : L’école est un lieu pour apprendre et chacun doit pouvoir y parvenir. Dès lors, chaque personne mérite le respect tant envers sa personne, sa fonction, ses besoins d’apprentissage, son intégrité morale et physique.

C’est pourquoi, tout acte violent verbal ou gestuel, tout objet dangereux et tout stupéfiant sont interdits.

Conséquences :

Nous marquons une différence entre agression et dispute.

S’il y a agression, nous favorisons l’émergence d’une conscientisation de l’agresseur par rapport à ses actes envers la victime ou la collectivité. Ensuite, nous élaborons avec lui la mise en place d’une réparation.

Dès qu’il y a eu réparation, l’enfant est totalement réhabilité dans le groupe aux yeux de tous.

S’il y a dispute, c’est que les personnes impliquées partagent une part de responsabilité dans le conflit et s’imposent un temps de réflexion et d’écoute mutuelle. S’ils n’y arrivent pas seuls, ils demandent de l’aide. Lorsqu’il y a trop d’émotion, on diffère la médiation.

Article 3 : Les locaux, le mobilier et le matériel mis à la disposition de chacun nécessitent le respect afin que chacun puisse en jouir de manière complète, efficace et continue.

Conséquences :

Chaque manquement sera présenté au responsable du lieu ou du matériel qui jugera de la gravité et de la suite à donner ou qui en référera à la direction ou au P.O. . Réparer voire payer, quand c’est possible, seront envisageables. Si ça ne peut être réparé de cette manière, la direction proposera une autre piste.

Les parents seront évidemment mis au courant des faits et conséquences.

Article 4 :

Le respect de l’horaire, c’est le respect de l’autre et de son travail, mais également le respect de soi et de ses capacités d’action. Ce savoir-vivre doit être respecté.

Conséquences : En cas de manquement exceptionnel, les parents adresseront une justification écrite (pour ne pas perturber la classe davantage.)

En cas de manquements répétés, la direction signalera ceux-ci aux adultes responsables et le cas échéant, se permettra d’en référer à l’inspection ou aux services de vérification.

Voici l’horaire actuel, toute modification sera communiquée via le « trans-parents » :

Lundi, mardi, jeudi et vendredi :

07h00 : garderie.

8H15 – 8H30 : lien famille-école (les enseignants insistent pour que ce moment de relations enseignants-parents ne dépasse pas 8H30 et sont prêts à accepter un rendez-vous pour des entretiens plus conséquents. Merci de permettre que dès ce moment, seules les relations enfants-enfants et enseignants-enfants soient en vigueur. Priorité à l’accueil des enfants !

8H30 : Début de l’intimité de la classe.

12H10-13H20 : Dîner puis récréation.

Fin des cours à 15H20 (1ière vague dans la cour)

15H30 : Début de la 2e vague ; 15h45 début de la garderie. Les parents stipulent aux titulaires la vague qui concernera leur(s) enfant(s).

Le mercredi :

07h00 : garderie.

8H15 – 8H30 : lien famille-école

8H30 : Début de l’intimité de la classe.

12H10 : fin des cours

12H30 : fin de garderie école, début garderie payante à la garderie communale.

Horaire de gymnastique et de natation : se référer au calendrier (reçu en début d’année).

Article 5 :

Pour bien travailler, il me faut du matériel (crayon, latte, …).

Ce matériel scolaire est fourni par l’école, il ne doit pas être acheté par les parents mais il doit recevoir grand soin des utilisateurs.

  • Le matériel de gymnastique (short, t-shirt, pantoufles de gym ou baskets, dans un sac spécifique) et de piscine (maillot – pas short de plage), bonnet en silicone, en font partie.
  • Les accessoires excentriques ne sont pas souhaités, ils ne permettent pas de se concentrer.

Les objets de valeur sont proscrits. (Tout ce qui empêche d’apprendre est interdit.)

Article 6 :

Le respect des règles propres à chaque lieu est fondamental.

Chaque lieu qui comporte un règlement spécifique verra celui-ci affiché à un endroit visible.

Cour de récréation :

Des zones « ballons et courses autorisés» (zone sport), « courses autorisées», « zone de calme » sont définies spécialement et identifiables par des tracés sur le sol.

Il est interdit de sortir de la cour sans l’autorisation d’un adulte présent.

Il est interdit de grimper sur les barrières et les murs constituant les limites.

Il est interdit de se pendre aux anneaux de basket et aux filets de but.

Il est interdit de lancer des objets autres que balles, ballons, volants et autres accessoires de jeux destinés à être lancés.

Nous privilégions les jeux collectifs et sociaux, d’autre part, nous considérons que l’ennui est source de créativité. Dès lors, des jeux comme (game-boy, baladeur, hand spinner, …) ne trouvent pas leur place à l’école.

Tout jeu qui n’a pas été reconnu et accepté dans ses règles par la communauté via le cercle est interdit.

Tout livre qui n’est pas à destination pédagogique et dont les valeurs ne rejoignent pas le projet éducatif est interdit.

Le « web » également est un lieu où l’école et sa communauté doivent être respectés. Tout abus sera poursuivi.

Zone des toilettes : elles doivent rester un lieu de respect, de propreté et d’intimité.

Le stationnement et jeux sont interdits dans ces zones.

Zone de calme :

Chacun doit pouvoir s’y sentir en sécurité et au calme. Tout ce qui nuit à ce confort (courir, crier …) est interdit.

Article 7 :

Les règles de vie décidées par le conseil des enfants doivent être respectées.

Article 8 :

Chaque zone de la cour a sa propre spécificité : les ballons sont pour le terrain de foot, de basket et de volley, sur ces zones, on peut courir. Sous les préaux, il est interdit de courir, crier ou jouer au ballon.